Sports

TOP 14. RCT. Hué par Mayol, Belleau trouve que ’’Toulon mérite beaucoup mieux ! ”

Pour clôturer ce samedi 09 octobre, le RC Toulon et le CA Brive s’affrontaient à Félix Mayol. Une rencontre qui s’est clôturée sous les sifflets des Varois.

Pour une victoire, la fin de match a été inhabituelle. Les supporters toulonnais semblent exaspérés du niveau de jeu affiché par leur formation cette saison. Tout du moins, c’est ce que les sifflets entendus au terme de la rencontre ont laissé penser. Il faut dire qu’avec seulement deux victoires en six rencontres, les Varois ne commencent pas leur saison sous les meilleurs auspices. La faute notamment à une avalanche de blessures en ce déhowever de saison qui ne facilite pas la tâche du Manager Patrice Collazo. Gagné dans la douleur sur le rating de 13-9, ce match permet tout de même aux Toulonnais de garder leur invincibilité à domicile après le nul face au MHR et la giant victoire face au Stade Français.Top 14. Toulon. Bernard Lemaître cartonne ses joueurs et leur déhowever de saison !

Auteur de tous les factors de son équipe, Anthony Belleau s’exprime sur cette victoire au micro de Canal + : “On est quand même content material de gagner. On savait que ça allait être un match difficile, Brive est venu avec beaucoup d’intentions. On a baissé un peu de rythme en seconde mi-temps, on a commencé à se poser des questions. On est soulagé d’avoir gagné, mais je pense qu’on aurait pu faire mieux notamment en première mi-temps.” En conférence de presse, l’ouvreur worldwide a tenu des propos un peu plus froids. Dans des propos relayés par RMC Sport, il dit : “À Toulon, c’est exigeant. Il faut la victoire, il faut le contenu, il faut un petit peu tout ça. Comme j’ai dit, ça me touche, parce que j’ai l’impression que tout le monde se regarde un petit peu. On n’est pas forcément unis et toutes les events prenantes du membership ne vont pas dans le même sens, cela me touche aussi. Toulon méceremony beaucoup mieux !”

Selon Patrice Collazo, son rôle est “aussi de sortir les joueurs de ce marasme”.

RCT – Patrice Collazo assume : ”le premier fautif, c’est moi”

Si tout le monde ne semble pas aller sur les mêmes rails dans le Var, Patrice Collazo a, lui aussi, admis qu’il comprenait les sifflets du public en conférence de presse d’après-match. Il n’héweb site pas à dire : “Encore heureux qu’ils soient mécontents. On gagne difficilement. J’ai des yeux, je vois.” Il rebondit ensuite aux propos d’Anthony Belleau : “On va déjà voir ce qu’il se passe la semaine prochaine face au Racing. Là on verra s’il y a une fracture. Pourquoi employer les grands mots ?” En tout cas, le rendez-vous est repairé, les Toulonnais devront l’emporter face au demi-finaliste de la saison dernière. Pour rappel, le président du RC Toulon, Bernard Lemaitre, avait annoncé que son entraîneur actuel était “le patron pour les deux prochains matchs”. Ultimatum lancé de tout côté sur la Rade ?

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button